Via la gare ferroviaire d’Heerlen, nous rejoignons un magnifique quartier de la ville qui a récemment vu le jour : le Maankwartier. Un projet particulier qui doit permettre à Heerlen de se racheter une âme. C’est en tous les cas l’ambition de l’artiste visuel et concepteur du quartier, Michel Huisman. Le projet a été baptisé « Maankwartier » (quartier de la lune), car aux dires de l’artiste, la ville allait si mal que seule la lumière de la lune pouvait percer l’obscurité. Mais la noirceur de cette situation que dépeint l’artiste s’estompe rapidement face au dynamisme qui se dégage du Maankwartier, dès l’instant où l’on y pose le regard.

MIJNWATER

L’architecture des bâtiments du Maankwartier fait référence à l'ancienne industrie minière d’Heerlen et de ses environs. Et l’on retrouve cette ancienne industrie minière également dans le projet de façon bien singulière : l’ensemble du Maankwartier est en effet relié aux eaux d'exhaure des anciennes mines. « C’est un magnifique projet, où l’aspect industriel ne se reflète pas seulement au niveau de la conception, mais également dans l’utilisation de l’eau d’exhaure », indique Sjoerd Parren, Projet Manager chez Mijnwater B.V., avec enthousiasme. Mijnwater veillera à ce que les foyers, les magasins, les bureaux et l’hôtel du Maankwartier soient chauffés, refroidis et alimentés en eau chaude sanitaire. Dans les éditions précédentes d’Enervisions, une attention toute particulière a déjà été accordée au concept d’eau d’exhaure. Petit rappel toutefois : grâce au concept innovant d’eau d’exhaure, l’eau laissée dans les anciens réservoirs d’eau d’exhaure souterrains est utilisée pour chauffer et refroidir de nombreux bâtiments des environs. Les galeries se trouvent à des profondeurs différentes, ce qui a pour effet que l’eau qu’elles contiennent présente également des températures différentes. L’eau des couloirs inférieurs est utilisée pour chauffer et celle des couloirs supérieurs pour refroidir. Mijnwater contribue ainsi à rendre le Maankwartier plus durable. Outre l’utilisation de l'eau d’exhaure, l’ensemble du Maankwartier est bâti selon les principes de la construction durable. Le but est d’y réduire sensiblement les pertes d’énergie. De plus, l’accent est résolument placé sur la réutilisation locale de la chaleur et du froid

Roelof Vallinga Senior Sales Advisors

Maankwartier lang 1

Échange d’énergie

L’ensemble du Maankwartier s’étend sur une surface de quelque 50 000 m². Rien d’exceptionnel, étant donné qu’il s’agit d'un village dans une ville, avec une nouvelle gare, des magasins et des cafés, un hôtel, des bureaux, des terrasses et des habitations sur plusieurs étages. Heureusement, toutes les parties ont de l'expérience avec des projets d’une telle envergure. Recourir à des pompes à chaleur combinées à une distribution de chaleur n’est pas inhabituel dans le cadre de tels projets, mais sa combinaison avec de l’eau d’exhaure et l’échange d’énergie avec d’autres zones rendent ce projet vraiment unique. Le concept d’eau d’exhaure se compose d'un grand réseau de distribution, composé de différents réseaux de cluster. Chaque cluster consiste en un certain nombre de bâtiments. L’échange d’énergie s'opère dans ces clusters, en fonction du besoin en chaleur des différents bâtiments qu’il comporte. Le Maankwartier dispose d’une place centrale faisant le lien avec le réseau de clusters. Chaque bâtiment d'un cluster possède sa propre centrale d’énergie, qui est composée d’une série de pompes à chaleur d’alpha innotec. Sur la base du projet Maankwartier, Mijnwater a élaboré un plan sur la manière dont le concept devait être mis en œuvre et dont les produits choisis devaient être utilisés. Sur la base de celui-ci, des projets similaires pourront être plus facilement et plus rapidement mis sur pied.

''En travaillant avec divers partenaires permanents, nous sommes en mesure d'y répondre rapidement et efficacement''

Pompes à chaleur professionnelles SWP eau glycolée/eau

Dans la partie nord du Maankwartier, il y a des appartements, le bureau municipal et quelques espaces commerciaux, comme un supermarché, comme mentionné. Le bureau municipal est déjà utilisé et donc d'ici la fin du deuxième trimestre en 2016, les appartements sont également livrés. "Il est en construction depuis un certain temps, mais comme vous pouvez le voir, surtout avec l'infrastructure qui l'entoure, c'est un bâtiment très impressionnant", déclare fièrement Sjoerd. Dans le spacieux technique Dans le complexe d'appartements, il y a 14 pompes à chaleur eau glycolée/eau SWP Professional d'alpha innotec, qui sont connectées au réseau d'eau de mine et fournissent à tous les appartements le chauffage, le refroidissement et l'eau chaude du robinet. De plus, dans la technique Il y a encore de la place pour étendre à 14 autres pompes à chaleur alpha innotec SWP supplémentaires. "C'était un choix très conscient d'opter pour plusieurs petites pompes à chaleur au lieu d'"une grande machine", explique Sjoerd. à. «De cette façon, nous pouvons facilement allumer ou éteindre pour répondre aux changements dans les besoins énergétiques. Cela offre de nombreux avantages en termes d'efficacité. Roelof : « Ce type de pompe à chaleur a également été utilisé dans le projet APG et nous sommes convaincus de la qualité de ce produit. L'avantage est qu'un contrôle d'efficacité est effectué sur les pompes à chaleur, afin de vérifier si les pompes à chaleur répondent aux attentes et au COP (efficacité) promis. est atteint."

Minewater 3.0

Le concept d'eau de mine a connu un développement majeur depuis sa création en 2003. Là où il a commencé avec un raccordement individuel à l'eau de mine (Mijnwater 1.0), le concept s'est rapidement développé sous forme de cluster (Mijnwater 2.0). Aujourd'hui c'est ils travaillent même sur le développement de Mijnwater 3.0. Sjoerd : «Avec Mijnwater 3.0, tout est question de temps et d'intelligence : reconnaître la demande. Nous essayons de diriger l'énergie au mieux, en fonction du besoin. si vous savez quand il y a un besoin de chauffage ou de refroidissement, alors vous pouvez répondre efficacement. » Pour pouvoir le prédire correctement, le profil d'un bâtiment doit être cartographié. Sjoerd explique : «Supposons vous avez un surplus de chaleur (chaleur résiduelle) dans votre réseau de cluster le dimanche après-midi, mais vous savez qu'un bâtiment aura à nouveau besoin de chaleur le lundi matin, alors vous pouvez choisir d'introduire le surplus de chaleur dans le bâtiment à ce moment-là, au lieu d'utiliser les pour dissiper la chaleur. Par exemple, vous pouvez également vous assurer que cette chaleur est stockée quelque part jusqu'à ce qu'il y ait une demande. Par exemple, il y a 60 mètres cubes de navires tampons dans le Maankwartier. Roelof ajoute : «Aussi dans le monde des pompes à chaleur on y va, par exemple en anticipant les prévisions météo. De cette façon, nous devenons tous de plus en plus efficaces et économes en énergie. »

Maankwartier lang 2

Une partie de cette solution totale :

Alpha innotec
brands_alpha_innotec
brands_komfort
Nathan_logo's_2021_FC 500x150_Nathan logo - Projects
Contact Sales FR

Contacter Sales Advisors

Vacatures FR v9

Contacter Nathan