We ontmoeten de mannen van Lok op een bouwplaats in Voorburg. Ze zijn daar druk bezig met het installeren van de laatste warmtepompen, voordat woonwijk de Vlietoevers moet worden opgeleverd. De eerste bewoners van de wijk zijn al in hun nieuwe huis getrokken, wat voor een gezellige mix van bedrijvigheid zorgt. Die sfeer past goed bij de ons-kent-ons cultuur van het familiebedrijf uit Bodegraven.

Concept intégral

Après une présentation détaillée de leur travail, nous nous entretenons avec Arjen Lok et Jeroen de Jong. Jeroen est planificateur de travail chez Lok Techniek. Après avoir terminé son stage il y a maintenant cinq ans, il a continué de travailler au sein de l’entreprise. Arjen est - avec son cousin Roelof - à la tête de l'entreprise familiale fondée il y a déjà 95 ans dont ils représentent la quatrième génération. Lorsque Arjen et Roelof se sont vus confier les rênes de l’entreprise il y a deux ans et demi, elle se composait encore de deux branches distinctes : L’entreprise d'installation Lok et Lok Elektrotechniek. Ensemble, ils ont choisi de se profiler en tant qu’installateurs offrant des services intégraux sous le nom Lok Techniek. Ils connaissaient déjà l'entreprise de long en large et ont rapidement compris qu’ils voulaient faire les choses autrement. « Nous sommes jeunes d’esprit, et c’est peut-être pour cela que nous faisons preuve de plus d’audace que l’ancienne génération. Nous sommes davantage tournés vers l’extérieur et décrochons ainsi de plus en plus de projets intéressants. Nous ne voulons pas nous limiter à livrer de beaux projets, nous voulons aussi aller au-delà. Vous livrez un concept total et en assumez l’entière responsabilité avec fierté. Nous voulons également être un installateur avec une vision à long terme », explique Arjen.

Bas Drost Sales Advisor / Teamleider Jr. Sales Advisors

Vlietoevers alpha innotec

Un travail intéressant

« Le quartier De Vlietoevers est un projet intéressant », explique Arjen avec fierté. Lorsque les plans de ce quartier ont été établis, tous les nouveaux quartiers résidentiels n’étaient pas encore tenus d’abandonner le gaz, mais la décision de le faire a toutefois été prise. La durabilité avant qu’elle ne soit obligatoire. Une approche assez particulière selon le directeur de l'entreprise familiale. « Il s’agit d’un travail qui a été accepté juste après la crise. À l’époque, vous pouviez encore construire une maison raccordée au gaz. Ce n’est désormais plus autorisé. Pour l'époque, il s’agissait d'un projet relativement important intégrant des pompes à chaleur. C’était un investissement supplémentaire de la part du promoteur. Il a vu la plus-value que représentait l’aspect durable – il a osé adopter une vision d'avenir. »

Des défis à relever

« Chez nous, les travailleurs ont l’opportunité d’évoluer au sein de l’entreprise. Vous commencez souvent par des projets de construction de logements standards. Vous pouvez ensuite évoluer vers des projets plus complexes comme le projet du quartier De Vlietoevers ou des projets non résidentiels de plus grande envergure tels que le complexe de soins que nous avons récemment achevé. Une fois que vous en avez fait plus, vous ne voulez plus faire marche arrière. Les projets que nous réalisons contribuent également à asseoir notre réputation. C’est pourquoi nous parvenons à décrocher de plus en plus de beaux projets. On s’accorde ce genre de défis. C’est amusant », indique l’entrepreneur avec enthousiasme. Et lorsqu’on leur demande s'ils ont un exemple d’un tel projet, la réponse ne se fait pas attendre ! Jeroen nous parle des appartements sur la Museumplein à Amsterdam sur lesquels ils travaillent. Ils y travaillent en 3D. « L’installation est ensuite modélisée », explique-t-il. En raison du type de construction, il reste encore quelques problèmes à régler - un vrai défi. Il travaille sur les dessins préparatoires depuis six mois maintenant, et escompte devoir y consacrer au moins autant de temps encore. « Vous avez un an pour les travaux préparatoires. C’est unique », explique-t-il avec fierté.

« Nous avons effectué une centaine de trous ici, soit l’équivalent de 50 jours de travail. »

Le Vlietoevers

Le Vlietoevers est un nouveau quartier résidentiel sur les rives du Vliet à Voorburg. Un total de 62 habitations, destinées tant à la vente qu’à la location, seront érigées sur le site de l'ancienne crèche communale et d'une entreprise de nettoyage industriel. Celles-ci sont équipées d’un système de chauffage par le sol Uponor et de pompes à chaleur WZSV et SWCV d’alpha innotec qui étaient en cours d’installation lors de notre visite. Une partie dans le parking aménagé sous le quartier et une autre dans les logements mêmes. Les habitants pouvaient choisir ce qui leur convenait le mieux en fonction de leurs besoins en eau sanitaire. La pompe à chaleur SWCV d’alpha innotec couplée à un chauffe-eau de 300 litres était par exemple proposée en tant qu’option supplémentaire pour les personnes disposant de deux salles de bains dans leur nouvelle maison. Au moment de notre entretien, le gros œuvé était pratiquement terminé et la livraison des dernières maisons ne devait plus tarder. Au total, les travaux dans le quartier auront duré environ un an et demi. « Avant de pouvoir commencer le forage, le projet est évidemment resté à l’arrêt quelque temps », explique Bas. « L’assainissement du sol n’a pas été achevé à temps. » Et à Arjen de valider ces propos : « Le début du projet a de ce fait été retardé de six mois, après quoi nous avons toutefois pu poursuivre les travaux avec une certaine constance. L’avantage est que nous avons pu effectuer tout le travail avec deux personnes. Sinon, il aurait fallu davantage d’installateurs, et cela coûte évidemment toujours de l'argent. Nos deux compères forment une équipe bien rodée et sont dès lors beaucoup plus productifs que s’ils devaient travailler au sein d’une plus grande équipe. Nous avons cependant confié une partie du travail à un sous-traitant. Celui-ci a contribué à l’installation du chauffage par le sol et des pompes à chaleur. En principe, quatre personnes ont donc travaillé sur le projet, deux hommes de chez nous et deux de l’entrepreneur. C’est nous, Lok Techniek, qui étions responsables. Le sous-traitant n’a apporté son aide que pour le volet exécution. Ce n’est qu’en gardant le contrôle que nous pouvons fournir la qualité que nous défendons. Jeroen a par exemple effectué tous les travaux préparatoires et nous nous sommes occupés de toute la conception. Nous décidons de ce que doit faire le sous-traitant », explique Arjen.

Vlietoevers Boring

Une partie de cette solution totale :

Alpha innotec
brands_alpha_innotec
brands_komfort
Nathan_logo's_2021_FC 500x150_Nathan logo - Projects
Contact Sales FR

Contacter Sales Advisors

Vacatures FR v9

Contacter Nathan